• Foug - Le chemin de fer de Paris à Strasbourg (3)

    Le 17 septembre 1853, est créée la compagnie des chemins de fer de l’Est (de la fusion de la Compagnie des chemins de fer de Paris à Strasbourg et de la Compagnie des chemins de fer de Montereau à Troyes).

     Le personnel de la gare de Foug au début du 20éme siècle personnel-gare.jpg

    En 1871, les francs tireurs des Vosges devaient détruire le tunnel de chemin de fer de Foug et suite à leurs informations prises auprès d’ingénieurs géologues, renoncèrent, la roche étant trop dure et firent sauter celui de Fontenoy. Cette   action a ralenti l’acheminement de matériels, canons et munitions pour le siège de Paris.

                                                                                        activite-gare.jpg  Au début du 20éme siècle, compte tenu de la forte activité de la gare (Carrelages, Fonderies et traffic voyageurs), la décision est prise le 20 septembre 1911, de commencer les travaux d'agrandissement de la gare, avec une aile supplémentaire de chaque coté de la gare.

    agrandissement-gare.jpg

    La gare agrandie.

    gare-agrandie.jpg

    La concurrence du chemin de fer est déjà arrivée dans les années 20, avec la vente de voitures, A Foug, M. Paul Mathieu vendait ses voitures mais peu de personnes les achetaient, compte tenu du prix, c’était surtout les commerçants qui les achetaient.

    mathieu-autos.jpg

    Le 2 février 1935, le passage souterrain du chemin de fer est créé, pour la sécurité des habitants. Le 14 juillet 1944, dans la soirée, après 18 heures, une violente explosion  retentissait sous le tunnel du chemin de fer, bientôt suivie de l’apparition, à l’entrée de la voûte, de masses de vapeurs et de fumées. Les résistants, ceux que l’occupant ne désignait que sous le nom de « terroristes », venaient de provoquer au plastic le déraillement  d’un train de marchandises sous la voûte,  obstruant  totalement les voies.

     

    Depuis un mois, les Toulois vivaient le débarquement allié de Normandie. Il importait d’empêcher à tout prix, l’acheminement vers le front de l’ouest, des unités blindées de la  Wehrmacht et avant tout, de créer un climat d’insécurité générale, sur le réseau ferroviaire français.

     

    Les voies du chemin de fer ont été électrifiées dans les années 60.

    « Troussey / Fossé Barbeau - Cygne noirTroussey / Les écluses - En hiver »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Mars 2012 à 15:01
    Hauteclaire

    Bonjour Momo et Zaza,

    une page d'histoire des plus intéressantes ! Tout un patrimoine que l'on ne connait pas vraiment ...
    L'un ou l'autre travaille dans les chemins de fer ?

    Bises, merci pour ce patrimoine national

    2
    Dimanche 18 Mars 2012 à 18:19
    Mimi des Plaisirs

    On comprend bien grâce à ton article que la grande Histoire est faite de la petite histoire locale. Cette incursion à Foug est très intéressante.
     merci pour ce partage et bonne semaine!
     Amicalement.
     Mimi.

    3
    Dimanche 18 Mars 2012 à 22:01
    Lilou-52

    Une bonne leçon d'Histoire. C'est toujours intéressant de connaître celle de nos régions.

    Bonne soirée Momo.

    4
    Dimanche 18 Mars 2012 à 22:58
    Ludivine

    Merci pour cette page d'histoire. Je suis lorraine mais j'ai encore bcp à apprendre sur ma région... Bonne semaine, amitiés

    5
    Dimanche 18 Mars 2012 à 23:14
    fanou 53

    Voici donc l'histoire du chemin de fer Paris Strasbourg toujours admirative par les CPA, collection personnelle?

    Bonne semaine

    6
    Lundi 19 Mars 2012 à 18:00
    Ludivine

    Erreur! C'est souvent sa propre région qu'on connait le moins (ou vite fait). J'ai voyagé loin, mais j'ai gardé le plus près et le reste de la France pour qd je serais plus vieille. Le sac à dos, le décallage horaire et les chgt de nourrriture, on ne supporte pas toute la vie! Bises

    7
    Mardi 20 Mars 2012 à 21:00
    Ludivine

    Qu'entends tu par utile? L'utilité des voyages? Qd c'est la débrouille au contact de la population, ça apprend bcp, c'est une gde ouverture d'esprit et on apprend à relativiser bcp de choses... Qd on a la chance d'avoir pu faire de l'humanitaire, c'est encore mieux: j'ai vécu 2 ans en Roumanie... et je suis encore active de ce côté.  Bonne soirée, bises

    8
    Mercredi 21 Mars 2012 à 21:34
    Ludivine

    C'est super que des passionnés comme toi cherchent l'histoire locale pour nous autres qui s'y intéressons mais sans la patience de chercher! Connais-tu Mr Rothiot, agrégé en fac, très attaché à tous les villages autour de Mirecourt? Une mine de savoir également. Bises, à ton prochain article!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :